[./ancien_de_saint_michel_en_priziac.html]
[./eugene_lissillour_poete_dinannais_meconnu.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
DINAN  il y a plus de 100 ans rue Kitchener était situé le magasin de Léon BOYET spécialisé dans les meubles rustiques . La fabrique de meubles dite :
 " Usine de l' Écuyer " était située route de Dinard  à proximité de la voie ferrée et du pont de l' Écuyer .

DÉBAPTISONS LA RUE LORD KITCHENER !

Mais pourquoi , diable , une rue  Lord Kitchener à DINAN ?

Si quelqu'un méritait d'être récompensé par une rue portant son nom - à mon avis - cela aurait dû être sa demi-soeur dont les actions pendant la première guerre lui ont valu la Légion d'Honneur .



C'est en 1916 que la rue de la Gare à DINAN a pris le nom de rue Lord Kitchener . Durant sa jeunesse Horatio Herbert Kitchener a vécu à DINAN , ses parents s'étant installés en 1870 au Manoir de la GRAND'COUR en Tressaint , puis ont acquis une maison située 9 rue des Quatres Miches à DINAN ville . ( voir la plaque apposée sur le mur à cette adresse )

Honoré dans son pays pour ses faits militaires au service de l'empire britannique le nom de Lord Kitchener est toutefois profondément entaché par son comportement dans la guerre des Boers , conflit qui a vu la création de camps où périrent des milliers de civils Boers . (  Voir sur la Toile le nom de Kitchener associé à camps de concentation . C'est terrifiant ! )

  
Magasin de meubles Léon BOYET rue de la Gare à DINAN ( rue Kitchener le 24 juin 1916 )  Agrandissement de la carte postale : DINAN avenue de la Gare éditeur Passemard . Monsieur Léon BOYET doit vraisemblablement poser sur le cliché avec une partie de son personnel . Avec un bon scan on distingue parfaitement son nom sur la porte du magasin . Vente de cartes postales figure sur l'enseigne .

Carte ayant voyagé le 26 juillet 1908 à destination de Vitré . Oblitération par cachet postal appelé marque ferrovière :  : DINAN A AVRANCHES

Né à DINAN le 11 avril 1860 M. Léon BOYET est décédé à son domicile rue Kitchener le 13 juillet 1917  . Il laisse une veuve et deux fils : Pierre et Charles BOYET .

Les anciens dinannais reconnaitront à cette adresse le magasin de meubles  " A LA DUCHESSE ANNE " avec une succursale Place Duclos ,  dans l'ancien bâtiment des autocars LANCIEN et ensuite la CAT , angle rue Rolland , à côté de l'Hôtel de Bretagne .

La rue Kitchener a certainement fait l'objet d'une renumérotation puisque ce magasin de meubles était situé en 1900 au numéro 4  , maintenant au 32
  
DINAN Place Duclos devant la vitrine du magasin d'ameublement A LA DUCHESSE ANNE des lycéens attendent leur autocar . Photo ancienne vue sur la Toile .
BOYET FRÈRES Fabrique de meubles massifs . Spécialité de meubles gothiques , Normands , & genres rustiques . USINE DE L' ÉCUYER , Route de Dinard DINAN ( Côtes-du-Nord ) . Carte postale commerciale imprimerie PEIGNÉ DINAN .

Correspondance du 13 septembre 1928  adressée à la quincaillerie pour meubles FOURNIER , 32 rue Charles Baudelaire à Paris , signée BOYET Frères .
Plusieurs annonces publiées dans l' Ouest-Éclair du premier trimestre 1935 nous informe de la vente judiciaire des immeubles et Fonds de Commerce dépendant des liquidations de la société en nom collectif BOYET Frères : MM. Pierre et Charles BOYET ,  par le ministère de Maître CONNEN notaire à DINAN .

Les lots en vente comprennent  : La propriété située à DINAN 4 , rue Kitchener , magasin de meubles  A LA DUCHESSE ANNE , son fonds de commerce et habitation .
Une seconde propriété située à DINAN , Route de Dinard , dite " Usine de Lécuyer " ainsi que divers terrains à proximité . Sont attachées à la fabrique de meubles de l' usine de Lécuyer , route de Dinard les trois marques :  LE MEUBLE BIEN FAIT , LES HUCHIERS DINANNAIS , ainsi que LES MEUBLES RUSTICA .

Vente fixée au 1 juillet 1935 . Annonce signée Maître CONNEN Notaire à DINAN , Marcel QUETTIER avoué . 16 Place du Champ-Clos DINAN .

Vente ou pas en 1935 ? ( voir les publicités ci-dessus empruntées au quotidien l' Ouest-Éclair en 1939 ,  attestant la continuité de la raison sociale A LA DUCHESSE ANNE , les dinannais empruntant la rue Kitchener pour se rendre notamment à la gare auront aperçu la grande vitrine du magasin
d' ameublement :  A LA DUCHESSE ANNE située en vis à vis des Pompes Funèbres BAUDRÉ , pendant encore de très nombreuses années .

L'enseigne s'est même agrandie puisque un nouveau magasin d'ameublement A LA DUCHESSE ANNE  doublant celui de la rue Kitchener a été ouvert au 3 place Duclos à DINAN , dans des anciens locaux des autocars : LANCIEN , puis de la C.A.T.

Voir la publicité ci-dessous empruntée au bulletin officiel municipal année 1978 "  DINAN JOYAU DE LA BRETAGNE " , apportant une précision importante : Depuis 50 ans à votre service .

Aujourd'hui , à la place du magasin A LA DUCHESSE ANNE rue Kitchener vous trouverez les TISSUS LAMANDAIS .
bulletin officiel municipal "  DINAN JOYAU DE LA BRETAGNE " 1978 . Publicité illustrée d'une photo pour le magasin d' ameublement : A LA DUCHESSE ANNE , 3 place Duclos DINAN

2 magasins à DINAN : 32 rue Kitchener et 3 place Duclos . - Depuis 50 ans à votre service . 1000 m2 d'exposition  - Le plus beau choix de Bretagne .
DINAN Septembre 1996 publication du bulletin Le MANGE PIERRE n° 2 avec pour titre sur la couverture : " Débaptisons le rue Lord Kitchener ! "

Ce bulletin que de nombreux dinannais ont pu découvrir dans leur boite aux lettres , à moins qu'il n'ait été distribué le jeudi au marché , soulève la pertinence d'une rue Kitchener dans une ville lorsque l'on découvre le rôle de ce militaire britannique dans la guerre des Boers ( 1899 - 1902 )

Article signé Yann LAPLANCHE ( Rédacteur en chef du bulletin ) . L' auteur cite dans son appel le nom de Henri LAPLANCHE sans préciser que celui-ci cordonnier ( Le Bouif ) à DINAN avait été arrêté en 1944  par la gestapo et fusillé le 31 mai 1944 à Saint-Jacques-de-la-Lande ( 35 ) .

Une rue porte son nom à DINAN .

Lire dans LE PAYS DE DINAN de 1990 , l'article de François MORIN : " Chronique des années de tendresse " citant l'arrestation par la gestapo du cordonnier dinannais Henri LAPLANCHE

Extrait du texte rédigé par Yann LAPLANCHE : " Lord Kitchener ( 1850 - 1916 ) - puisque c'est notre homme - non satisfait de son succès à Fachoda
 ( ouvrez donc vos livres d'histoire ) s'en alla plein de bravoure batailler en Afrique du Sud . Pris dans les tourments de l'impérialisme britannique , il en fut l'un des exécuteurs les plus zélés  .

Entre 1900 et 1902  , vous le lirez dans tous les dictionnaires ,  il incendia les fermes des résistants Boers  . Loin des  méthodes classiques , il perfectionna les camps d'internement , où il enferma les femmes et les enfants , qui pour beaucoup périrent dans des conditions atroces .

Les camps de concentration étaient nés . 

...........

Il eut l'exquise idée de séjourner à DINAN où on lui consacra une rue . Espérons seulement que quelque Serbe de Bosnie n'y loue pas résidence . Imaginez une rue Vladic ou une avenue Karatzic dans notre charmante sous-préfecture . Cela ferait désordre , n'est-il pas? Et bien là non , dites donc , y en a même qui y habite ..

Dans ce cas je ne doute pas que Henri LAPLANCHE , Charles DE GAULLE et le Général LECLERC s'en retourneraient dans leur tombe . Signé YANN

Sont présentés au dessus de l'article les scans de la couverture du bulletin LE MANGE PIERRE , ainsi que la page complète de l 'article et les coordonnées en 1996 du bulletin .

Ce document relatif à l'histoire de DINAN ( ainsi que les autres bulletins du MANGE PIERRE )  est , où sont peut-être consultables dans leur intégralité à la bibliothèque municipale ?
Photo du magasin A LA DUCHESSE ANNE à DINAN dans les années 50 , siyué 3 place Duclos . Le bâtiment est partagé avec la mythique compagnie d' autocars de DINAN et sa région : La COMPAGNIE ARMORICAINE DES TRANSPORTS , ou simplement C.A.T.
L'historien Dinannais François CHEVALIER dans le volume 26 du PAYS DE DINAN année 2006 a consacré un long article sur Kitchener qu'il a intitulé : " Lord Kitchener ( 1850 - 1916 ) : regard sur la vie d'un soldat . dans le titre de sa biographie consacrée a l' ancien membre de la colonie britannique de DINAN , et à sa famille,  l'auteur s'interroge lui aussi en ces termes : " Mais pourquoi , diable , une rue  Lord Kitchener à DINAN ? "

François CHEVALIER retrace sur 17 pages les péripéties de la vie militaire de celui qui a vaincu les Boers , mais à quel prix ?

Je ne reproduis ici que quelques courts extraits choisis du texte de l'historien , mais oh combien éloquents : Chapitre : En Afrique du Sud . Les camps de concentration , pages 198 et 199  :

Guerre contre les Boers : " - L' adversité ne fait pas peur à Kitchener ; dans les tâches de répression et de pacification . Il ne s'embarrasse pas de manières et se montre impitoyable . Il fait construire des blockhaus le long des voies ferrées , fait brûler systématiquement les fermes ; plus de 35.000 sont ainsi détruites , il fait aussi abattre le bétail et surtout il enferme la population civile , y compris les femmes et les enfants , les hommes ayant pris le maquis , et sans épargner les Noirs , dans des camps dits de reconcentration .

130.000 civils , femmes et enfants sont internés dans 58 camps et 27.927 en sont morts , dont 22.074 enfants de moins de 16 ans . Si l'on ajoute que 14.154 Noirs ont également péri , c'est un total de plus de 42.000 décès dans ces sinistres camps .

Enfermer sans aucun jugement toute une population innocente , et non des terroristes avérés et la maintenir des mois dans des conditions précaires avec une mortalité importante , constitue un scandale qui déclenche aussitôt une vague de protestation et même d'anglophobie populaire . L'on entend sur les boulevards parisiens et ailleurs des slogans peu amènes : << Victoria choléra ! Chamberlain assassin ! >> .

François CHEVALIER , Le PAYS DE DINAN - 2006  Lord Kitchener , regard sur la vie d'un soldat . " Mais pourquoi , diable , une rue Kitchener à DINAN ? "

( Monsieur François CHEVALIER , qui a participé au PAYS DE DINAN à 9 reprises, de 1998 à 2007 , est décédé le 21 juin 2019 à DINAN où il a été inhumé . )

Winston CHURCHILL écrira au sujet de la bataille d'OMDURMAN en 1898 à laquelle il a participé comme officier de cavalerie :  " Un affreux massacre , aggravé par tous les blessés que Kitchener a fait tuer .

 " Universalis.fr : " Kitchener se signale par sa cruauté et a inventé les camps de concentration . "

" Universalis.fr :  Guerre des Boers : " Les britanniques comptent mettre la main sur les riches gisement aurifères du Transvaal . Kitchener réplique par une politique de terreur . Outre les fermes brulées , celle-ci conduit à la création des premiers camps de concentration de l'histoire contemporaine . "

Ouest-éclair du lundi 14 juillet 1902 titre : Le triomphateur du jour Kitchener . L'auteur de l'article Jean ERNEST-CHARLES ( pseudonyme de Paul RENAISON ) écrit en évoquant Kitchener : " Il est impitoyable et il n'est pas juste . Ses exécutions sommaires contre les Boers l'ont prouvé clairement . Mais la preuve était déjà faite . C'est Kitchener qui après la bataille d' OMDURMAN  ( 2 septembre 1898 ) que l'histoire appelle déjà  " la boucherie d' Omdurman " donna l'ordre aux soldats britanniques d'achever 5.000 ( cinq milles ) dervices blessés au Soudan  . Sous un chef comme Kitchener la guerre  est au plus haut point meurtrière . Un combat devient naturellement un carnage . Ouest-éclair. lundi 14 juillet 1902 . Jean ERNEST-CHARLES .

Découvert dans le Moniteur d'Issoire du 2 octobre 1901 concernant la guerre du Transwaal et le plan imaginé par Kitchener de fusiller les Boers prisonniers , allégations de journalistes   :

Quelle honte tout de même pour l'Europe , d'assister les bras croisés , la bouche muette , à la sanglante tragédie qui se joue depuis 2 ans au Transwaal !
Un journal prétendait, il y a quelques jours , que l' Allemagne , la Russie , la France , l'Italie , la Grèce , les Pays-Bas , s'étaient mis d'accord pour faire venir la cause des Boërs , devant le Tribunal d'Arbitrage de La Haye . Il paraît que c'était un rêve de journaliste épris de réalité : le règne de l'atrocité continue .  .....

Et le journaliste Henri NICOLE d'écrire plus haut concernant le " plan Kitchener " pour mettre fin à la guerre de fusiller les Boërs capturés : C'est pour que le " Général Boucher " puisse renouveler les massacres des plaines du Nil  ( Omdurman ) . . . Le  Moniteur d'Issoire du 2 octobre 1901 . Signé Henri NICOLE  .


Court aperçu sur un militaire britannique fort controversé , cependant honoré à DINAN depuis le 24 juin 1916 par une rue portant son nom " rue Lord Kitchener " , située entre la gare SNCF et la rue des Rouairies .

Ainsi qu'une plaque en façade du 9 rue des Quatre Miches à DINAN maison acquise par son père le Colonel Kitchener où le futur Lord résida mais si peu .

Il existe également une rue Kitchener à :  Le Havre ( 76 ) , un boulevard Kitchener à Béthune ( 62 )  , une rue Kitchener à CANCALE ( 35 ) , un pont Kitchener- Marchand à LYON ( 69 ) . . ....................................

Pour de plus amples informations , cliquez sur votre moteur de recherches préféré << Lord Kitchener >> . Vous serez vite édifié avec des centaines de milliers de réponses  .
ROTHENEUF Les rochers sculptés . LES BOERS . Carte postale ancienne 1068 . A l'aide de son marteau et de son burin L'ermite dit abbé FOURÉ se penche sur les nombreuses victimes BOERS des généraux britanniques Roberts et Kitchener . Devise de l' abbé Adolphe Julien FOUÉRÉ dit l' abbé FOURÉ  : " Amor et Dolor " .
DINAN LANCIEN place Duclos et ses deux entrées : rue Rolland et rue Chateaubrand .

Cet endroit est devenu la gare routière avec les autocars de la compagnie  A. LANCIEN ( sièges à DINAN et à DINARD ) Tél à DINAN 105 .

La Compagnie Armoricaine des Transports a par la suite pris possession des immenses bâtiments . Les cars entrant par la rue Rolland et sortant rue Chateaubriand .

Lieu idéal pour l'exposition de meubles , l'immense vitrine avec façade place Duclos laissée libre par la disparition de la Cie LANCIEN  a été attribuée A LA DUCHESSE ANNE .

Au début du XX ème siècle se trouvait à cet endroit le garage Louis LUCAS . Tél : 105,  identique aux cars LANCIEN .

Pour l' un de mes premiers voyages à DINARD où habitait ma tante Esther rue François Hénon , j'ai emprunté un  car LANCIEN .

La photo du garage LANCIEN  à DINAN est signée LEYBAX à DINARD . C'est dans ce même studio LEYBAX de DINARD qu'a été réalisée la photo de mariage de maman .
DINAN plaque commémorative Lord Horatio Herbert Kitchener of Khartoum  1850 - 1916  , Commandant en Chef en Afrique du Sud en 1900 ,  apposée sur la façade de l'immeuble situé au 9 rue des Quatre Miches

La ville de DINAN honore également par cette plaque le père du vainqueur des Boers le Colonel Henry Horatio Kitchener , ainsi que sa demi-soeur : Miss Kawara Kitchener , Chevalier de la Légion d'Honneur .

La famille de Lord Kitchener a rejoint la colonie britannique de DINAN en 1870 , s'installant d'abord dans le prestigieux manoir de la GRAND'COUR en TRESSAINT où elle aura vécu jusqu à décembre 1874 .

Le 18 novembre 1873 , le Colonel Henry Kitchener père du futur Lord fait l'acquisition d'un logement situé au 7 / 9  rue Saint Charles à DINAN .

Partie de voie prenant par la suite le nom de Quatre Miches .

Le futur commandant en chef de l' armée britannique en Afrique du Sud aura vécu peu de temps à DINAN . Approximativement quelques mois de 1870 à 1871 . Sa présence est signalée à noël 1875 qu'il passera dans sa famille installée dans le nouveau logis intra muros .

 Guerre 1914-1918 : Kamara Kitchener demi-soeur du futur lord  , infirmière à hôpital auxiliaire installé dans l' hôtel de Paris et d' Angleterre à DINAN rue Thiers sera décorée de la Légion d' Honneur le 16 juin 1920

Veuf , de Frances Anne CHEVALLIER décédée en 1864 , mère du futur Lord , le colonel Kitchener s'est remarié en 1867 en Suisse avec Miss Mary Emma Green ( décédée en janvier 1918 ) .

De l'union naîtra en 1867 une fille : Henrietta Letitia Emma Kawara Kitchener , dite kawara .

Si quelqu'un méritait d'être récompensé par une rue portant son nom - à mon avis - cela aurait dû être sa demi-soeur dont les actions pendant la première guerre lui ont valu la Légion d Honneur .

Sources : DINAN La Colonie Anglaise 1800 - 1940 par DIANE MONIER- MOORE éditions Plessix . 2017 ,  page 461

De nombreux sites sur la Toile , GALLICA . . . . .
Si quelqu'un méritait d'être récompensé par une rue portant son nom - à mon avis - cela aurait dû être sa demi- soeur dont les actions pendant la première guerre lui ont valu la Légion d'Honneur DIANE MONIER-MOORE .
  
DÉBAPTISONS LA RUE LORD KITCHENER !

Couverture du bulletin Dinannais LE MANGE PIERRE n° 2 de Septembre 1996 .
DINAN TRESSAINT Manoir de la GRAND'COUR première habitation de la famille de Lord Kitchener en FRANCE en 1870

Carte postale ancienne P.G. Passage du Havre PARIS

Aujourd'hui : Le Foyer de Charité de Tressaint  22104 DINAN

Ne pas confondre avec le manoir de la Grand Cour situé à TADEN 22100 Place de l'église .
Mais pourquoi , diable , une rue  Lord Kitchener à DINAN ?

François CHEVALIER , Le PAYS DE DINAN - 2006  Lord Kitchener , regard sur la vie d'un soldat .
DINAN 9 rue des Quatre Miches . Plaque commémorative honorant la famille Kitchener ayant vécu à DINAN

Ici vécurent le Colonel Henry Horatio Kitchener

Lord Horation Herbert Kitchener of Khartoum ( 1850 - 1916 )
Maréchal de l' Empire Britannique
Volontaire de l'Armée de CHANZY en 1870 - 1871
Sirdar de l' Armée Anglo-Egyptienne en 1892
Commandant en Chef en Afrique du Sud en 1900
Commandant en Chef aux Indes en 1902
Ministre de la Guerre en 1914 .

Miss Kawara Kitchener Chevalier de la Légion d'Honneur

DINAN EXMOUTH 1980 .

La rue des Quatre Miche à DINAN  auparavant rue Saint-Charles qui  a été fractionnée en 2 voies portant ces 2 noms .