[./index.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
        ORPHELIN APPRENTI d' AUTEUIL . Un ancien de l' Orphelinat Saint-Michel-en-Priziac

En ces années 50, les classes primaires étaient également fréquentées par des élèves externes en provenance des fermes et habitations des alentours , ( Langonnet - Priziac . . .  ) dont les familles avaient fait le choix de l’école libre.

Ces camarades qui parlaient couramment le breton nous les appelions les " mahos ". J’ignore si 50 ans après ce terme est encore usité.

Aussi, afin de rafraichir les mémoires, j’ai pensé intéressant de reproduire quelques lignes extraites du livre " En Haute Bretagne " de Henri-François Buffet, publié en 1954 par la Librairie Celtique, Paris 6.

Chapitre premier , page 20, il est fait mention comme suit de cette appellation désignant les habitants de la Basse-Bretagne .

"Quant aux Gallos, ils appelaient leurs voisins les " Beurtons ", les Beurzonnets," les Mahos ", les " Nigousses " et leurs femmes les "Beurtes " ( les Brettes ).

(  Henri-François Buffet . 1954  )

Une classe des primaires à  l' orphelinat Saint-Michel-en-Priziac dans les années 50.

(  Les Editions JEAN - Audierne-29  )

Ecole professionnelle SAINT-MICHEL-en-PRIZIAC  -  La classe , vers les années 20 .  Carte postale n°  8  . Collection VILLARD -Quimper .